Kazakhstan

CARTES UTILISEES
- Gizi Map « Central Asia » / Echelle : 1:1 750 000
- Gizi Map « Xinjiang » / Au Vieux Campeur

ROUTE EMPRUNTEES

- En venant de Yining, dans le Xinjiang chinois, la route principale N.342, puis la N.352, jusqu'à Shonji, appelé aussi Chonja ou Shonja, puis la route-raccourci jusqu'à Kegen, et la route N.362 jusqu'à Karkara.
- De Karkara, n'ayant pas pu passer les frontières pour entrer au Kirghizstan, route principale N.A351 en direction d'Almaty, très encombrée les 80 derniers kilomètres avant la ville.- De Almaty jusqu'à Korday par la M33, appelée aussi A2 ( voire même sur d'autres cartes M39) jusqu'au poste frontière de Korday.

MANGER, BOIRE
et SE LOGER ne sont pas véritablement des problèmes, mais il faut parfois pédaler de longues distances avant de trouver soit un village soit une maison, ne serait ce que pour se ravitailler en eau. A propos d'eau, l'eau du robinet, comme quasi partout en Asie Centrale, est potable, même à Almaty. Les restaurants s'appellent aussi "café" et il est un peu difficile, comme partout en Asie Centrale (et d'une manière générale, comme partout dans les pays musulmans) de trouver de la cuisine végétarienne.
Si les cartes ne montrent guère de lieux-dits ou villages sur la route entre Almaty et Korday, il y a en réalité des "cafés", restaurants donc et de quoi loger dans un ou 2 hôtels de bord de route.
Je n'ai pas été invitée à dormir chez les gens comme cela avait été le cas régulièrement au Tadjikistan, Kirghizstan et Ouzbékistan, lors de mon 1er voyage à vélo dans ces pays en 2008, et il faut savoir que les hôtels sont chers au Kazakhstan.

VISA

Visa obtenu à Urumqi, capitale du Xinjiang chinois, sans difficulté auprès du consulat kazakh. 3 jours d'attente,  validité d'un mois, 14€ et dates fixes d'entrée.

POSTES FRONTIERES

- Korgas entre la Chine et le Kazakhstan : rapide, sans problème, hôtels, restaurants, banques et magasins côté chinois, mais vu seulement un minuscule restaurant côté kazakh.
- Korday entre le Kazakhstan et le Kirghizstan : il est préférable de rester sur son vélo et d’emprunter la file d'attente des véhicules plutôt que celle des piétons, très chargée, car le passage est bien plus rapide et se fait sans problème. Hôtels, restaurants, banque et change, magasins des 2 côtés de la frontière.
- Karkara : Attention, ce poste-frontière entre le Kazakhstan et le Kirghizstan était fermé lors de mon passage, le 16 septembre 2011, j'ai donc du faire demi-tour ! Apparemment, s'il a pu être ouvert il y a quelques années (ou mois ?), il ne l'est plus désormais mais cela peut à nouveau changer. Je vous conseille donc vivement de vous renseigner avant de tenter ce passage là !

DIVERS
- Le Kazakhstan est une destination très chère, pour moi, la plus chère de tous les pays travers2s, alors attention au porte-monnaie et aux économies !
- Les routes sont dans l'ensemble plutôt monotones puisqu'il s'agit d'un pays de steppes, relativement plat sur une majeure partie du territoire et enfin, je noterai aussi que les Kazakhs roulent affreusement vite, sans laisser une distance de sécurité entre leurs voitures et le vélo, très importante, alors je n'ai pas trouvé cela très rassurant !
- Le guide de voyage Lonely Planet de l'Asie Centrale est très utile et rassemble les informations pour les 5 ex-républiques soviétiques.