Turquie

CARTE UTILISEE
IGN "Turquie" / Echelle 1:750 000 / Vieux Campeur / Franchement très bien

ROUTES EMPRUNTEES

- De la frontière géorgienne, après Batumi, la route 010 jusqu'à Karasu. La route est très bien asphaltée, mais elle comporte quelques tunnels qui ne s'avèrent pas très rassurants, aussi, je vous conseille le port d'un gilet phosphorescent et d'un phare arrière.
Elle suit quasi toujours d'assez près les rives de la Mer Noire, et quand elle ne les suivait pas, et qu'il existait de petites routes qui la suivaient, je les empruntais. Ces petites routes étaient d'ailleurs souvent très belles et plus calmes bien sûr !
Cette route traverse quantité de villes et villages. Les plus belles portions se situent entre les villes de Ordu et Unye, et entre les petites villes de Sinop et Karasu.
Mais attention, ne vous attendez pas à une route côtière plate ! Cette route est au contraire très accidentée, et ne cesse de monter, descendre, remonter et redescendre, et ainsi de suite ! Certaines sections sont franchement très raides !
- De Karasu à Istanbul, via Sakarya, Korfez, par les routes 650, puis 100, plus encombrées.
- D'Istanbul à Tekirdag, par la route côtière 100 et 110, et par cette dernière qui continue jusqu'à Kesan, et qui traverse les frontières avec la Grèce, après Ipsala.

MANGER, BOIRE et DORMIR
ne constituent pas de problèmes sur ces routes. De petits magasins et marchés de villages permettent de bien, et souvent se ravitailler, sans compter les nombreux petits restos et d'autres bien plus grands et délicieux installés au bord de la route, de temps en temps.
L'eau est souvent potable depuis les robinets des maisons, restos ou mosquées. Il existe aussi de nombreuses fontaines au bord de la route, très pratiques. On vous offrira quantité de "tchai", ce thé noir, très sucré et servi dans de petits verres !
Il existe des hôtels dans toutes les grandes villes, mais aussi dans celles de taille moyenne, et dans certains villages du bord de mer, entre Sinop et Amsara. Sinon, quantité de possibilités pour planter la tente !

POSTE-FRONTIERE et VISA

Pour nous les Français, pas besoin de visa ! Le passeport est néanmoins tamponné à l'entrée du pays indiquant la date d'entrée. Il me semble qu'à partir de cette date, nous pouvons rester jusqu'à 3 mois dans le pays.
Entrée par Sarpi/Batumi (côté géorgien) - Hopa, côté turc, à 20 km du poste-frontière et qui possède hôtels, restos, magasins et banque (avec ATM). C'est à Batumi, côté géorgien et à 18 km du poste-frontière, que vous trouverez hôtels, restos, magasins, banques (et ATM).
Sortie par Kesan/Ipsala (côté turc) - Ardanio (côté grec). Côté turc, il y a des hôtels, restos et un petit magasin  juste avant la frontière, mais pas de banque, que l'on trouve dans la ville de Kesan, à près de 30 km du poste-frontière. Par contre, côté grec, il n'y a pas grand chose ! Néanmoins, au poste-frontière, on trouve un resto et de quoi faire du change de monnaie. Pour dormir en dur (hôtel), il faut rejoindre la petite et plaisante ville de Feres, à 17 km du poste-frontière où l'on trouve tout !